Quel type de moto choisir pour débuter ?

Avec tous les modèles disponibles sur le marché, ce ne sera pas facile de trouver une moto correspondant à ses attentes et à son budget. Il existe d’ailleurs plusieurs critères qu’il faudrait revoir à la loupe pour ne pas se tromper. Pour vous aider à faire le bon choix, découvrez les paramètres importants à vérifier.

Quelle moto choisir selon son permis de conduire ?

Tout d’abord, vous devez choisir un moto pour débutant que vous pouvez conduire en toute légalité. Seul le permis A vous permet de conduire tous les modèles disponibles sur le marché. Si vous êtes débutant, le permis A2 autorise la conduite d’une moto ayant une puissance de 35 kW et 47,5 chevaux. À partir de 16 ans, les motos de moins de 125 cc avec une puissance inférieure à 15 chevaux sont à privilégier. En tout cas, il faut miser sur des motos légères, polyvalentes et maniables. Les motos trails, par exemple, présentent un bon compromis. Si vous recherchez un modèle un peu plus dynamique, préférez un roadster.

Quels sont les autres critères à vérifier ?

Pour bien choisir un moto pour débutant, d’autres facteurs peuvent faire pencher la balance. L’esthétique et la dimension, tout est une question de goût. Vous n’aurez d’ailleurs que l’embarras du choix, car la plupart des modèles sont adaptés à la taille standard. Si vous êtes un petit ou un grand conducteur, n’hésitez pas à tester la bécane pour éviter les mauvaises surprises. Quoi qu’il en soit, si vous n’êtes pas costaud, il vaut mieux se tourner vers une moto légère, sinon la conduite risque de virer au cauchemar.

Vous devez aussi tenir compte de l’usage, car vous aurez plus ou moins besoin d’un carénage, d’une bagagerie, d’une bulle, etc. Soyez aussi attentif au montant de l’assurance qui peut nécessiter un investissement plus ou moins important selon modèle. Si possible, demandez un devis sur mesure auprès des compagnies d’assurance avant de valider l’achat.

Une moto neuve ou d’occasion ?

Avant de choisir un moto pour débutant, vous devez également définir le montant à allouer à votre projet. Si vous n’avez aucune contrainte budgétaire, misez sur une moto neuve. Dans le cas contraire, il est possible de trouver de bonnes affaires sur le marché des occasions. L’achat d’une moto de seconde main vous permettra de réaliser de belles économies, de plus, la prime d’assurance sera aussi plus accessible. Cependant, malgré le faible coût, il faudrait faire très attention pour s’assurer que le deux-roues soit en bon état. Les frais de maintenance et de réparation peuvent vous coûter très cher si vous tombez sur un modèle mal entretenu. De la sorte, inspectez minutieusement la bécane avant de conclure. Si possible, faites-vous accompagner par un connaisseur et testez.

Rouler en moto l’été : quelle tenue pour conserver la sécurité malgré la chaleur ?
Comment choisit-on un casque de moto digne de confiance ?